Archives pour la catégorie CUISINE

FILETS DE ROUGET AU PISTOU / JAMBON CRU

Les recettes, vous m’en réclamez alors je vous propose une recette de poisson qui n’est même pas délicieuse MAIS SUCCULENTE…

FILETS DE ROUGET AU PISTOU / JAMBON CRU dans CUISINE k0553129

LES FILETS DE ROUGET AU PISTOU / JAMBON CRU, un aperçu ??

rouget20090212223323.jpg

 

Mais tout d’abord une petite parenthèse pour féliciter mes cops / belle-soeur pour l’adaptation des recettes quand un objet leur manque

 

C’est vrai qu’il est très facile de remplacer un emporte-pièce !! 0015 dans CUISINE Bravo les filles…

Et une autre petite parenthèse, ce midi, je suis allée avec une collègue faire un autre cours de cuisine ou nous avons appris à cuisiner LA SOLE, un vrai délice aussi, mais la recette sera pour plus tard, c’est à dire quand j’aurai la recette !

(petit b_wink pour not’chef)

LES INGREDIENTS pour 4 personnes, on va dire

4 beaux ROUGETS (de 400g environ)

vous demandez à votre poissonnier de les vider et leur couper la tête (oui, c’est pas très digeste, en fait !!), du genre :

rouget20090212171652.jpg

Il faut lever les filets et désarrêter les rougets, c’est l’opération la plus longue mais après c’est tellement agréable de manger un poisson sans arêtes !!

Avec un couteau très fin, on lève le filet en suivant la grosse arête centrale de part et d’autre

rouget20090212172325.jpg

on vire la grosse arête centrale :

rouget20090212172421.jpg

et on obtient 2 magnifiques filets, c’est pas magique !! :

rouget20090212171742.jpg

Ensuite,  on enlève les arêtes avec une grosse pince à épiler

(du genre pince pour se faire le maillot, la bonne grosse pince qu’on trouve en rayon cuisine et non chez l’esthéticienne !!)

rouget20090212171808.jpg

Mes filets sont prêts, j’ai même été super courageuse d’en préparer 6 (quand on a le coup de main, ça va vite en fait !!),

je les réserve au frigo (en attendant leur sort final ?)

rouget20090212175851.jpg

Maintenant, au tour du PISTOU :

Il me faut

* 1 botte de basilic

* 1 gousse d’ail

* 30 g de pignon de pin que je fais torréfier dans une poêle :

rougets20090212180555.jpg

* 30 g de parmesan râpé

* 10 cl huile d’olive

* sel / poivre

Dans un  mortier, on met tous les ingrédients et on pile, avec le pilon en ajoutant l’huile doucement :

rougets20090212181203.jpg  rougets20090212181407.jpg  rougets20090212182457.jpg

On garnit nos rougets de cette préparation :

rougets20090212182858.jpg

Et on les entoure d’une tranche de jambon cru :

rougets20090212183321.jpg  rougets20090212183803.jpg

Ils sont prêts à être snackés à la poêle pour les faire dorer

Sentez cette bonne odeur qui se dégage :

rougets20090212221535.jpg

Finir la cuisson au four, 10 minutes à 180° C

Pendant ce temps, dernière opération, LA GARNITURE,

environ 100g d’épinards par personne

que l’on fait tomber dans la poêle (qui vient de servir à dorer les rougets),

et on les fait fondre

On garde environ 50 g d’épinards qu’on assaisonne  comme une salade (un peu d’huile d’olive, citron, sel et poivre que l’on mélange à la main pour ne pas casser les feuilles : secret de chef !)

Il reste à présenter : un rail de pistou, le rouget et les 2 épinards…

et A DEGUSTER, j’en salive encore….

Une dernière photo pour le plaisir des yeux :

rouget20090212223329.jpg

Trop tentant , non ???

 

Et n’oubliez pas le JEU DU PRINTEMPS,

vous avez jusqu’au 31 Mars pour participer…

CUISINE MOLECULAIRE

Comme l’indique le titre, j’ai tenté une nouvelle expérience :

 

La cuisine moléculaire, vous connaissez ? Du genre, on peut manger ça :
CUISINE MOLECULAIRE dans CUISINE 2marx   ferran_adria dans CUISINE

Le maitre de cérémonie pour ce genre de cuisine est Ferran Adria, dans son célèbre restaurant « El Bulli » en Espagne

ferran_adria

Il est tellement célèbre qu’il faut faire une demande écrite et motivée pour accéder à son restaurant et seuls 3000 chanceux seront retenus sur environ 8000 demandes des 4 coins du monde par an, une pure folie !! Son menu coute environ 170 euros pour 25 plats quand même ??

Pour cette nouvelle expérience, je ne voulais pas tenter le diable, et surtout rester sur Paris, je n’avais que quelques heures à y consacrer !!

C’est donc accompagné de 3 « qui n’ont même pas peur » : le P’tit Nicolas (surnom pour ne pas que vous le reconnaissiez !) le P’tit Duarte (déjà vu aussi ??) et Camille (qui s’est jointe à nous à la dernière minute : Anne-Marie, ma collègue ayant eu un empêchement familial, maintenant rétabli – tout va bien…), que j’ai repéré un « restaurant » et qu’on s’est lancé dans l’aventure

cuisinemoleculaire20090225152027.jpg

 

 

Ce seront les pas de Thierry Marx que nous allons suivre, un chef étoilé qui vient 2 jours sur Paris tenter de nouvelles expériences culinaires dans un endroit qui s’appelle

LE LABORATOIRE et ou il a crée le FOODLAB

 

A la base de ces dégustations, il y a eu un projet entre Thierry Marx et Jérome Bibette :

DES BILLES DE SAVEURS,
LIBERATRICES D’EMOTION

25534427_p

L’exposition représente une étape de la recherche menée par le chef deux étoiles Michelin Thierry Marx et le physicien du laboratoire Colloïdes et Matériaux divisés (ESPCI), Jérôme Bibette.

L’expérience consiste à mettre au point des perles de saveurs, dont la peau est une membrane souple de quelques millièmes de millimètres. Ces billes aboutissent une technologie appelée « sphérification »* dans le langage de la « gastronomie moléculaire »*.

Le caractère innovant réside dans l’extrême finesse de l’enveloppe dont il ne reste aucune trace perceptible en bouche lorsque la bille éclate.

A l’intérieur sont contenues les saveurs qui cessent pour un temps de se mélanger. La déstructuration est maintenue par l’infinie délicatesse de ces membranes.

La bouche est en charge de reconstituer la palette de goûts. Les saveurs contenues puis libérées, créent le trait d’union entre le produit et sa savante restructuration, l’un des fondements de la cuisine de Thierry Marx : « Déstructurer pour reconstruire impose de ne rien accepter comme immuable » Thierry Marx

Nous sommes arrivés au coeur de sa cuisine, plutôt très design :

cuisinemoleculaire20090225141421.jpg

et avons commencé notre dégustation

EMULSION DE MAIS accompagnée d’un OEUF DE CAILLE et POP CORN

Saveur « sucrée / salée » très aérée en bouche, mon oeuf de caille était limite trop cuit ( ce n’était pas le cas de mes compatriotes) et pop corn croquants, rigolos..

cuisinemoleculaire20090225141539.jpg

 DUO de NOIX DE ST JACQUES et MOUSSE de CHOUX FLEURS,

NOUGATINE de SESAME

La St Jacques était grillée à point, la mousse très savoureuse et on retrouve encore le mélange « sucré / salé » avec la touche de nougatine, pas mal du tout

A déguster

cuisinemoleculaire20090225143102.jpg

FILET de ROUGETS, JULIENNE de LEGUMES du SOLEIL

SOUPE de POISSON et PARMENTIER de POMME de TERRE

Beaucoup de choses à découvrir, notamment cette petite feuille qui recouvre les légumes est fabriquée avec un coulis de tomates fraiches et gélifiée

La soupe de poisson, vous me direz ou est-elle ?

Surprise, elle se trouve enfermée dans cette grosse bille et éclate en bouche

Le parmentier de légumes, c’est cette base jaune fluo qui a été émulsionnée

Pas de supercherie pour les filets de rouget….

cuisinemoleculaire20090225144643.jpg

 MOUSSEUX de CHOCOLAT avec sa MERINGUE AZOTEE

POIRE CHOCOLAT et POUDRE D’EAU DE VIE

Le plat est arrivé fumant car la meringue blanche (qui en fait n’avait pas vraiment gout de meringue !!) venait d’être trempée dans le l’azote à -200 degrés.

Et là, attention pour les gourmands, ça peut coller aux lèvres et crée des accidents (la personne visée se reconnaitra !)

La poire est en fait recouverte de chocolat, qui elle même cache en son coeur une bille de chocolat…. double effet kiss-cool !!

Et la poudre d’eau de vie a vraiment gout d’eau de vie mais sans l’alcool… elle n’aura pas d’effet pour ceux qui voudraient la sniffer !!

cuisinemoleculaire20090225150338.jpg

Après ces mets, qui mine de rien nous ont rempli le ventre, nous sommes invités à déguster le café / whif

cuisinemoleculaire20090225153541.jpg

Mais quésako ??

Ce sont des petits cylindres façon cigares qui permettent en inhalant de napper la langue et le palais d’une poudre de chocolat amer ou menthe ou framboise.

C’est très ludique, mais l’inhalation est très rapide, ça ne vaut pas le carré de chocolat ! Pour le régime, c’est pas mal : zéro calorie, juste la saveur !!

cuisinemoleculaire20090225153232.jpg

Maintenant que j’ai tenté l’expérience qui était fort sympathique mais pas si surprenante que cela en fait !

je vais essayer de m’y mettre en cuisine et vous en ferai part… si vous aussi vous « n »avez peur de rien » !!!!!!!!!!

Je pense à toi….k0754657

EFFILOCHE DE RAIE / PARMENTIER DE POMMES DE TERRE

Parce que j’aime de plus en plus cuisiner….

Partageons une recette de poisson, simple à faire, pas cher, mais auquel on ne pense pas toujours ? :

LA RAIE

EFFILOCHE DE RAIE / PARMENTIER DE POMMES DE TERRE dans CUISINE raies-autres-animaux-france-7973138690-904826

Elle vous inspire la bê-bête ???

Moi oui, on y va….

Voilà ce qu’elle va devenir, pas mal ??

effilochderaie20090201150348.jpg

Pour y parvenir, il faut réunir ces ingrédients :

effilochderaie20090201141310.jpg

 

500 gr d’aile de raie

1/2 litre de lait

3 litres d’eau

4 échalotes

10 cl de vinaigre de cidre

80 gr de beurre

4 grosses pommes de terre

1 cuillère à soupe de persil haché

100 gr de mâche

 

On commence par faire pocher la bête dans le mélange lait/eau pendant 20 minutes

effilochderaie20090201143228.jpg

En même temps, on cuit les pommes de terre à l’eau (on commence la cuisson à froid) pendant 20/25 minutes (vous les apercevez, elles sont juste derrière !)

Et en parallèle, on prépare le mélange qui ira avec l’effiloché de raie…

A savoir, on cisèle les échalotes et on les met à réduire avec le vinaigre de cidre dans une casserole

effilochderaie20090201142439.jpg

Quand il n’y a plus de vinaigre, on ajoute le beurre et c’est prêt…

effilochderaie20090201143842.jpg

Quand la raie est cuite, on l’effiloche, c’est très simple car il y a une grosse arête centrale et juste surveillez qu’il n’y a plus de cartilage…

effilochderaie20090201144858.jpg

On y ajoute les échalotes du dessus et on réserve :

effilochderaie20090201145712.jpg

Les pommes de terre vont vite s’associer avec le persil, on les écrase grossièrement avec une fourchette

effilochderaie20090201145630.jpg

Il reste l’étape de la sauce d’accompagnement qui a toute son importance, tellement elle est bien bonne (je vous la conseille même en sauce à salade normale !!)

On a juste à mélanger :

1 cuillère à soupe de miel

1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne

1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique

1 cuillère à soupe d’eau fraîche

1 cuillère à soupe de citron (moi je m’en suis passée, j’avais pas de citron! )

5 cuillères à soupe d’huile d’olive

sel & poivre

Reste donc à présenter avec un emporte pièce par couche successive, le parmentier, l’effiloché et le mesclun de mâche :

effilochderaie20090201145855.jpg

Alors, ça vous inspire maintenant ???

Et en réponse à ma Lolo de Nice, ce plat ce mange plutôt chaud (j’ai pas essayé froid, peut-être que…….)

BON APPETIT !!!!!!!!!!

effilochderaie20090201150240.jpg

 

 

CANELES BORDELAIS

Ce soir, par ces temps de morosité ambiante, j’avais une petite envie de cuisiner…

Et toi petit chef,  CANELES BORDELAIS dans CUISINE bn267048 toujours d’accord wink dans CUISINE

Surtout que ma collègue Claire claire.jpg(c’est une autre, pour ceux qui suivent)  m’a prêtée ses moules à canelés (et je voulais les lui rendre avant Noel) donc si vous faites le compte, il me restait vraiment peu de temps

Et la recette du canelé est un peu spéciale car il faut prévoir 2 soirs pour les préparer

Il faut laisser la pâte reposer au moins 12 heures au frigo,

c’est pas compliqué mais question agencement, il faut prévoir…

Je me suis lancée…

Sur le plan ingrédients, c’est très simple :

canels20081216222800.jpg

 

120 gr de farine

220 gr de sucre

2 oeufs

2 jaunes d’oeuf

On mélange tout ça dans un saladier

Ensuite dans une casserole, on fait bouillir 1/2 lait

avec 25 gr de beurre

et 1 gousse de vanille

Quand le lait est bouillant, on le verse doucement dans la saladier

On ajoute 2 cuillères à soupe de rhum (bon j’ai un peu ripé sur la cuillère, peut-être une déformation bretonne ??  j’espère qu’ils ne vont pas nous rendre saouls ??).

Le rhum donne ce petit coté authentique du canelé bordelais…

canels20081216224002.jpg

Et hop au frigo (moi ça va être pour 24 heures… oui, oui je travaille en journée !)

Peut-être avez-vous remarqué qu’il y a 2 blancs d’oeufs qui restent orphelins ?

Et on fait quoi quand il nous reste du blanc d’oeuf ???

Des Meringues bien sur :

canels20081217003638.jpg

canels20081216230621.jpg

Miam, miam, je ne vous dis que ça…………

 

LE LENDEMAIN SOIR, me revoici

Je ressors mon saladier du frigo et je verse la pate dans les moules au 4/5è car ils vont gonfler légèrement

Ce que ca donne :

canels20081217215212.jpg

 

On enfourne dans le four chaud à 180° ou th 6,

(on divise ou on multiplie toujours par 3 si on n’a pas l’une ou l’autre donnée,

secret de chef de chez Zodio)

Et on attend 1h30 à 2h, (et bien moi j’ai donc fini cet article et j’attends encore)

Les photos sont pour tout à l’heure, à la sortie du four, pour le moment je n’ai que l’odeur et ça déchire…

Bip, bip, c’est cuit, les voici à la sortie de leur petite cure de bronzage :

caneles20081217233656.jpg

 

Trop appétissants et trop bons,

je viens d’en gouter un tiède, c’est un Régal et le mot faible…

caneles20081217233956.jpg

(Juste une petite remarque, je les ai laissé 1h30 et je trouve qu’ils sont presque trop cuits, la prochaine fois je les laisse 1h00 voire 1h15 maxi)

J’en connais qui vont être contents demain, les veinards ces collègues !!

et mon p’tit mari aussi pour son p’tit dèj…

Je voulais vous faire un gros clin d’oeil aussi mini-clin-oeil-12892 

pour vous remercier

car le compteur vient de passer les 20.000 visiteurs,

 c’est chouette…

radd75eb

Merci d’être fidèle à ce blog…

J’espèrerais vous présenter le plus vite possible notre Petite Perle,

mais le temps est encore très long

PATIENCE reste toujours le mot directeur dans ce long parcours

nl945vs2

Vous n’avez donc pas fini de me lire….

jl_sd_090706_004

J’vous embrasse………

 

 

 

MERINGUES

Il y a quelques jours, c’était l’anniversaire d’Anne-Marie, une de mes collègues

J’vous la présente :  annemarie2.jpg 

Elle gagne à être connue, c’est une super collègue…

Donc, à défaut d’une « soirée surprise » que j’ai dû annuler (et reporter pour dans quelques semaines…) et bien, je lui ai préparé des meringues :

C’est sympa les meringues ! Complètement différent de cette soirée, mais sympa les meringues !!

Allez petit making-off de cette fabrication :

On réunit les ingrédients, qui sont des plus simples et des plus light :

200g de sucre semoule

200g de sucre glace

200g  de blancs d’oeufs

(petit rappel, un oeuf pèse 50g dont 30g de blanc… à vos calculettes !)

On monte les blancs en neige avec le sucre semoule

redimensionnerpict0014.jpg

Après on tamise le sucre glace

redimensionnerpict0015.jpg

et on l’ajoute aux blancs en neige

Et là, on bat longtemps, très, très longtemps pour qu’ils soient bien COMPACTS

(là, est tout le secret d’une bonne meringue !)

On verse le tout dans une poche à douille (ou dans un « engin » qui y ressemble acheté lors d’une foire expo !! bien pratique néanmoins )

redimensionnerpict0019.jpg

Et on fait ses meringues, selon l’occasion

annivannemarie20081022203821.jpg

Après on les décore selon ses envies (noisettes, sucre bleu, sucre glace, noix de coco……..)

annivannemarie20081022205157.jpg

Et on les enfourne 1 heure à 100° C à four ventilé

Après y’a plus qu’à les offrir et les déguster :

« BON ANNIVERSAIRE Madame Anne Maraille »

annivannemarie20081023100704.jpg

 

 

TAJINE DE THON

Une petite recette, ça vous dit ?

Allez petit chef au boulot TAJINE DE THON dans CUISINE ispi015019

Je vous propose la « FAÇON TAJINE » de THON / SEMOULE à la MANGUE

tajinedethon20080920141315.jpg

Pour 4 persones, il nous faut :

4 pavés de thon

1 oignon

zestes d’un citron et d’une orange (non traités)

12 olives

épices à tajine

10 cl huile olive (pour la marinade)

1 mangue

250g couscous moyen

360g d’eau

1 filet d’huile d’olive (pour la semoule)

2 tomates

 

 

* On commence par préparer la marinade de thon, en éminçant l’oignon en fines rondelles et en coupant en 4, les olives

tajinedethon20080919210705.jpg

* Après, on prépare une brunoise (coupés en dés) avec la mangue.

D’abord, on dégaine son « outil magique » pour enlever le gros noyau de mangue

tajinedethon20080919210953.jpgtajinedethon20080919211007.jpgtajinedethon20080919211022.jpg

On épluche la mangue, on fait la brunoise, on mélange le tout dans un saladier avec les épices, les zestes, les 2 tomates mondés (pour ceux qui ne suivent plus, voir cette étape dans la recette du « poulet au lait de coco ») et coupés en dés et l’huile d’olive

tajinedethon20080919213438.jpgtajinedethon20080919210753.jpgtajinedethon20080919211748.jpg

* On sale le thon, mis préalablement dans un plat, on ajoute la marinade et on laisse reposer au minimum 15 minutes (mais ça peut-être fait la veille)

tajinedethon20080919212955.jpg

* On passe ensuite à la préparation de la semoule

On fait bouillir l’eau, on sale, on mélange la semoule avec l’huile d’olive et on verse l’eau bouillante sur ce mélange, on remue

Laisse gonfler la semoule pendant 5 minutes en couvrant avec du film plastique

Ensuite, vient l’étape ou on fait travailler les petites mains (crayonnés de bleu, eh oui avant la cuisine, y’avait séance coloriage ! on ne chome pas…) de son filleul (merci Baptiste !) et on le fait égrener la semoule avec le beurre et on réserve. tajinedethon20080920140506.jpg

* On approche de la fin, on prend une poêle qui ne colle pas de préférence, on saisit à feu vif les pavés de thon sortis de leur marinade pendant 2 minutes de chaque coté.

On voit le thon changer de couleur

tajinedethon20080920140512.jpg
* On n’oublie pas la marinade qu’on met à compoter pendant 5 minutes avec la brunoise de mangue

tajinedethon20080920133711.jpg
Il ne reste plus qu’à servir harmonieusement  à l’assiette

BON Z’APPETIT…….

C’est bon le thon !

 

POULET AU LAIT DE COCO

Pour fêter nos 7 mois de dépôt de notre dossier en Chine,

(bon anniv’ aussi à vous 2, Steph & Philou !!)

En 1 : je change notre photo « C’est nous » tous les moisiversaire

(vous aviez remarqué ?? Comme ça, vous nous voyez rajeunir de mois en mois…)

Et en 2 : je vous ai préparé une p’tite recette qui est un régal :

LE POULET AU LAIT DE COCO

pouletlaitdecoco20080404194032.jpg

Je m’en vais chercher un nouveau p’tit chef pour m’aider :

POULET AU LAIT DE COCO dans CUISINE kb2650

Il à l’air motivé, vous ne trouvez pas ??

Question INGREDIENTS, on va en rajouter un peu, sinon ce n’est pas un poulet qu’on va avoir mais une omelette !!!

En photo, voici à peu près ce qu’il faut pour arriver au bout de notre recette :

pouletlaitdecoco20080404184143.jpg

 

 

En premier lieu, on s’attaque aux oignons (x1) + échalottes (x2) (ah, je ne les ai pas photographié en fait !!!) qu’on épluche et cisèle (là, c’est le plus douloureux: grosses larmes de crocodiles pour les âmes sensibles !)

On en profite aussi dans la lancée d’éplucher et retirer le germe de l’ail (x2 gousses et non têtes ????) et avec le plat du couteau, les écraser

pouletlaitdecoco20080404184202.jpg

Ensuite, il faut MONDER les tomates, mais qu’est ce que c’est ??

Parenthèse du cours :

Monder signifie tout simplement « éplucher propement »

On lave, on enlève la tige, on ôte le pédoncule de la tomate, et à l’opposé, on incise la tomate en formant une croix en surface :

pouletlaitdecoco20080404185052.jpg

On prépare une casserole d’eau bouillante et on plonge la tomate 10 secondes dedans (pas plus, sinon la pulpe cuit)

pouletlaitdecoco20080404185219.jpg

A coté, on prépare un saladier d’eau froide avec des glaçons et on plonge la tomate

pouletlaitdecoco20080404185225.jpg

Là, on récupère les tomates qu’on épluche délicatement, la peau s’enlève super bien

pouletlaitdecoco20080404185412.jpg

 

Résultat final avec toutes les tomates, c’est également idéal lorsqu’on veut des salades « sans la peau des tomates »: jolies tomates….

pouletlaitdecoco20080404185749.jpg

 

Une fois monder, il faut les épépiner (enlever les pépins quoi !)

et les concasser (les couper en morceaux)

pouletlaitdecoco200804041902071.jpg

 

 

Je vous fais ma 2è parenthèse du cours, si vous suivez toujours

Avec les pépins que je ne voulais pas jeter… (je suis contre le gaspillage, surtout quand il s’agit de mon ventre !!) j’ai fait un GASPACCHO « tomates/poivrons/ail », un délice…

Aux pépins, rajouter une tomate, un demi poivron, et une gousse d’ail

Mixer, passer au frigo et servir très frais dans des petites verrines, c’est génial :

pouletlaitdecoco20080404191746.jpg

Reprenons le fil du cours,

Parer (enlever le gras, les choses qui paraissent inutiles et pas bonnes à manger : les plumes, les poils !!) les cuisses de poulet (x1 chacun), portionner (séparer la cuisse de l’avant cuisse en coupant au niveau de l’os, de façon à avoir 2 morceaux chacun)

pouletlaitdecoco20080404184243.jpg

Dans une cocotte avec un fond d’huile, colorer les morceaux de poulet, ajouter les oignons, échalotes, ail et faire revenir pendant 3 à 4 minutes

pouletlaitdecoco20080404192938.jpg

Ajouter ensuite du curry (x2 cuillères à soupe)

pouletlaitdecoco20080404193539.jpg

puis les tomates et un bouquet garni (thym+laurier)

pouletlaitdecoco20080404193642.jpg

Ca sent déjà très bon tout ça

Mouiller à hauteur avec le lait de coco
(x 25cl ou plus suivant la grandeur de la cocotte, n’hésitez pas !!)

pouletlaitdecoco20080404193755.jpg

Couvrir et laisser mijoter 15 minutes
(selon la grosseur des cuisses, rajouter du temps de cuisson)

A mi-cuisson, retirer le couvercle pour permettre à la sauce de réduire un peu, puis rectifier l’assaisonnement (sel, poivre, curry), ajouter une banane en petits morceaux

et réserver

pouletlaitdecoco20080404194014.jpg

Servir avec du RIZ A LA CARDAMONE : (bon là j’ai zappé les photos!!)

Donc je vous raconte :

Il faut ciseler un oignon (hacher finement), le faire suer avec du beurre (x 30 grammes) dans une casserole, ajouter le riz (x 50 grammes par personnes) et le nacrer quelques minutes.

Ensuite, le mouiller avec 1 volume et demi (de riz) d’eau bouillante, saler, poivrer et ajouter une dizaine de graines de cardamone (attention, retirer les avant de manger car ce n’est pas très bon à croquer !!, on les met juste pour le parfum)

Reprendre l’ébullition, mettre dans un plat allant au four, couvrir et mettre au four à 200° c pendant 18 minutes.

Sortir le plat et égrainer (aérer) le riz avec une fourchette,

Incorporer du beurre (x 30 grammes environ) et réserver

TOUT EST PRET : BON APPETIT LES AMIS……….

AI02605 dans CUISINE

 

 

RAVIOLIS

L’autre jour, je me suis lancée dans la fabrication de

RAVIOLIS FRITS & CUITS A L’EAU

Voilà en images ce que cela donne, c’est un autre « bébé chef » qui va m’aider RAVIOLIS dans CUISINE b3314

 

En ingrédients, c’est pas très compliqué :

14mars20080302192109.jpg

* De la farce (que l’on peut faire avec du porc, un peu de boeuf, de la chair a saucisse…) ou l’acheter comme moi j’ai fait, après il suffit de lui ajouter un peu de sauce soja et du gimgembre (1 cs)

* 1 oignon que l’on rape et que l’on ajoute à la farce

14mars20080302192827.jpg

* De la pate prédécoupé à raviolis (que j’avais acheté chez Tang Frères et dont la date se rapprochait de la préremption…) et on FARCIT avec ses petites mains

14mars20080302194004.jpg

 

14mars20080302194052.jpg

 

Et voilà le résultat avant cuisson (des raviolis en forme d’aumonière ou de bonbons)

14mars20080302195533.jpg

 

Après, on les met à cuire

Pour la moitié, je les ai mis dans l’eau bouillante (dès lors qu’ils sont cuits, ils remontent à la surface)

14mars20080302212604.jpg

 

et l’autre moitié, à la poele avec de l’huile et un peu de beurre

Au début, on les cuit doucement pour que la farce cuise à l’intérieur et à la fin, on les fait bien dorer:

14mars20080302212137.jpg

 

Au final, le résultat final avant qu’ils n’atteignent nos estomacs :

14mars20080302213047.jpg

 

Tous les 2, nous avons eu une préférence pour les raviolis frits, c’est pas mauvais du tout…

A vos fourneaux et à la semaine prochaine

CLOTURE DU NOUVEL AN CHINOIS et RECETTE DES YUAN XIAO…

Depuis 15 jours que les festivités chinoises battent leur plein, l’arrivée de la « pleine lune » symbolise que la lumière devient reine et qu’il faut clôturer les festivités.

On nomme cette fête :

LA FÊTE DES LANTERNES

CLOTURE DU NOUVEL AN CHINOIS et RECETTE DES YUAN XIAO... dans CUISINE garden.lanterns1

 

Les chinois célèbrent cette soirée en accrochant des lanternes multicolores décorées d’icones des signes du zodiaque, à la tombée du soir

La fête revêt un caractère plus social que la fête du printemps, elle donne traditionnellement l’occasion de se rencontrer, ou de faire de nouvelles rencontres car on sort pour se délecter du spectacle des lanternes.

Des anciennes coutumes autorisaient aux jeunes seulement 2 sorties par an : le jour de la fête des pures clartés (qing ming jie), où l’on sortait nettoyer les tombes ; et le soir de la fête des lanternes, au cours duquel la jeune fille partait à la rencontre de son futur fiancé. Dans beaucoup de romans chinois, les rencontres se produisent le soir de la fête des lanternes.

Il est également de tradition de manger une soupe de yuan xiao, yuanxiao dans CUISINE
dessert synonyme de fête. Ce sont des boulettes de pâte de riz farcies (en majorité sucrées) et cuites à l’eau, dont la forme arrondie symbolise la plénitude.

Et je me suis dit que ça ferait l’objet d’un 2è atelier CUISINE, n’est ce pas petit chef ?

BLD040954

Ce soir, je vous ai confectionné des

YUAN XIAO au BEURRE de CACAHUETE

Le matériel 22fvrier200802202227402.jpg

2 bols de FARINE de RIZ GLUANT

1 bol d’EAU CHAUDE

4 cs BEURRE de CACAHUETE

SUCRE (que j’ai broyé de façon à avoir du sucre glace)

POUR LA FARCE :

Mélanger Le beurre de cacahuète avec le sucre (gouter pour voir si c’est assez sucré)

22fvrier200802202233501.jpg

POUR LA PATE :

Mettre dans un saladier,

22fvrier200802202235511.jpg

les 2 bols de farine et ajouter l’eau par petite quantité de façon à obtenir une pate homogène 22fvrier200802202239141.jpg

 

Après, on prend des petits morceaux de pate que l’on étale dans le creux de sa main22fvrier20080220224124.jpg

A l’intérieur, on y ajoute de la farce et on ferme comme on peut !!

22fvrier20080220224233.jpg

De façon à former des boulettes que l’on pose dans une assiette remplie de farine de riz :

22fvrier20080220224653.jpg 22fvrier20080220225723.jpg

Une fois toutes les boulettes faites et bien farinées, les plonger dans une casserole d’eau bouillante pendant a peu prêt 5 minutes, on sait quand ils sont cuits car ils remontent à la surface

22fvrier200802202301571.jpg

et voila le TRAVAIL (bon ben ça ne fait pas vraiment de belles boulettes !!!)

22fvrier200802202306441.jpg

Les COBAYES vont être mes COLLEGUES, je teste demain au boulot et je vous donne des nouvelles la semaine prochaine….

BONNE FETE DES LANTERNES

BCP620-20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CUISINE « OEUFS A LA PEAU DE TIGRE »

« Chose promise, chose due » , c’est bien connu

Alors ce midi, pendant ma pause déjeuner, petit détour par chez les FRÈRES TANG dans le quartier chinois à Paris

Voilà mon marché pour vous concocter quelques recettes chinoises :
18fvrier200802182127471.jpg


 

Avec Petit Chef » CUISINE , on se disait que pour commencer, on allait faire une recette pas trop compliquée

Si tôt dit, si tôt fait, je me suis attelée pour vous préparer en Images la recette des

« OEUFS A LA PEAU DE TIGRE « 

18fvrier20080218212752.jpg

Bon, je vous explique (c’est simple vous allez voir et c’est bon pour un soir)

INGRÉDIENTS :

Oeufs (le nombre que vous voulez manger suivant le nombre de personnes ! moi la recette est basée sur 4 oeufs)

5 cs (cuillères soupe) de sauce soja

2 cs de sucre

2 pincées de gingembre

RECETTE :

Faites cuire les oeufs de façon à ce qu’ils soient DURS, les éplucher

Dans une casserole, mettre environ 1 centimètre d’huile, faire chauffer l’huile et tremper les oeufs dedans

18fvrier20080218212749.jpg

Les laisser dorer de chaque côté (la Peau de Tigre apparaît !!!)

Quand ils sont assez dorés, vider l’huile de la casserole et ajouter sur les oeufs la sauce soja, le gingembre et le sucre (ne pas mettre de sel car curieusement, c’était un peu salé déjà) Laisser cuire 5 minutes à couvert.

18fvrier20080218212750.jpg

En accompagnement, j’ai cuit du RIZ GLUANT (pareil, ne pas mettre beaucoup de sel dans l’eau de cuisson, car le riz gluant absorbe tout !)

 

Et voilà donc notre dîner de ce soir, pas mal ma foi (un peu trop salé vous l’aurez compris, surtout qu’on y a rajouté du comté râpé !!! et Jean-Mi a ajouté de la sauce soja sur le riz )

18fvrier20080218212751.jpg

A vos baguettes et vos fourneaux et dites-moi si ça vous a plu ??

 

 

 


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

C’est nous !

C’est nous !

Nous écrire :

loller20@gmail.com

Jour des billets

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

  • Album : BAI JIA BEI
    <b>rat.jpg</b> <br />

bernardlaplane |
little news |
Notre famille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tony perle joaquin lola
| Notre petite Mylène
| timothée